Lorsque l’on ouvre son ordinateur, on y trouve des prises SATA pour les disques durs. Disque sata. Mais qu’en est-il de la couleur des prises ? Et que faire si le disque n’est pas reconnu par la carte mère ? Nos conseils sont là pour vous aider.

Voici la signification des couleurs des connecteurs SATA sur une carte mère

Lorsque vous souhaitez connecter votre disque dur SATA à votre carte mère, vous êtes souvent confronté à un casse-tête : les prises ont des couleurs différentes. Ce code couleur caractérise le type de chaque prise.

Prises SATA bleues

Ces prises sont prévues pour le standard SATA le plus rapide actuellement, à savoir 6 Gbit/s. En raison de la rétrocompatibilité, vous pouvez certes utiliser des disques durs qui ne maîtrisent pas les 6 Gbit/s, mais sans aucun avantage de vitesse.

Prises SATA noires et rouges

Ici, il y a malheureusement des significations différentes selon le fabricant de la carte mère. En général, les couleurs doivent séparer les prises compatibles RAID des prises normales. RAID signifie pour vous que vous pouvez connecter 2 disques durs ensemble pour les faire fonctionner en miroir, ce qui augmente la sécurité contre les pannes.

Si vous n’avez pas activé la fonction RAID dans le BIOS, vous pouvez utiliser ces prises normalement. Dans tous les cas, les prises spéciales RAID sont toujours des paires. Une couleur qui a un nombre impair de prises sur la carte mère indique donc des interfaces non compatibles avec le RAID.

En relation  Défragmenter le disque dur sous Windows

Sur l’image, vous voyez une carte mère ASUS dont les 2 connecteurs noirs sont prévus pour le fonctionnement RAID. L’un des ports rouges est un type SATA normal.

Règle générale pour la connexion de disques durs SATA

Si vous n’y voyez pas clair dans les connexions, lisez le numéro de la prise de connexion sur la carte mère et suivez la règle simple suivante :

  • les disques durs modernes doivent être connectés à une prise bleue libre avec le numéro de port le plus bas
  • tous les autres disques durs ou autres appareils pour lesquels la vitesse n’est pas importante doivent être connectés à la première prise non bleue

Vous n’avez plus de port SATA disponible ? Vous pouvez toujours utiliser un disque dur externe.

Pourquoi la carte mère est-elle incontournable pour votre configuration ?

Quand on assemble son PC, on pense souvent aux connecteurs SATA pour brancher les disques durs et SSD. Mais la carte mère, c’est bien plus que ça ! Elle joue un rôle clé pour que tout fonctionne bien ensemble. Si vous êtes gamer par exemple, considérez plusieurs aspects techniques pour une expérience optimale. Les slots pour les cartes graphiques, la compatibilité avec la RAM et les options de refroidissement sont tout aussi importants. Si vous avez besoin de plus d’infos sur la carte mère, n’hésitez pas à consulter des guides spécialisés pour faire le meilleur choix.

Optimiser les performances avec la bonne carte mère

Pour les passionnés de jeux vidéo, chaque détail compte. Au-delà des ports SATA, la capacité d’overclocking, le nombre de slots PCIe, et les solutions de refroidissement sont essentiels. Une bonne carte mère booste les performances de votre PC et vous permet de rester à jour sur les nouvelles technologies. Les composants de qualité, les options de connectivité modernes comme le USB 3.1 et le Wi-Fi intégré jouent aussi un rôle prépondérant. En choisissant judicieusement, vous pourrez exploiter tout le potentiel de votre matériel et profiter d’une expérience de jeu fluide et réactive. N’oubliez pas de bien évaluer vos besoins pour trouver la carte mère idéale.

En relation  Éjecter les clés USB et les disques durs du Mac

 

Si le disque dur SATA n’est pas reconnu par la carte mère

Avec le standard SATA, le transfert de données entre le disque dur et la carte mère peut se faire à différentes vitesses. Sur les premiers appareils SATA, le débit de données était de 1,5 Gbit/s. Plus tard, 3 GBit/s et 6 GBit/s ont été ajoutés.

Normalement, le disque et la carte mère négocient la vitesse à utiliser. C’est pourquoi, par exemple, un disque dur rapide fonctionne sans problème dans un vieux PC dont la carte mère ne gère que le débit lent.

Dans certains cas, cette négociation ne fonctionne pas et le disque dur n’est pas reconnu par le PC. Par exemple, certains anciens chipsets VIA sont connus pour ce problème.

Dans un tel cas, vous devez fixer le taux de données lent de 1,5 Gbit/s au disque dur. Il y a deux façons de le faire :

  • Le disque dur a une barrette pour les petites fiches de contact (“jumper”) et le mode d’emploi ou une impression indique l’affectation avec laquelle le débit de données est réglé de manière fixe sur la valeur basse
  • Il n’y a pas de cavalier, mais un programme spécial du fabricant permet de configurer différents paramètres. Un CD ou une disquette de démarrage est alors toujours créé, avec lequel un PC doit être démarré. Il devrait s’agir d’un ordinateur moderne qui reconnaît le disque pour que la communication fonctionne. Pour les disques durs de Hitachi, IBM et Excelstore, il existe par exemple le programme Feature Tool.

https://www.youtube.com/watch?v=4JKjl5Axio0

L’adaptateur connecte le disque dur interne externe au PC

Adaptateur de disque dur externe – (Photo : Markus Schraudolph)

En relation  Google Earth : mesurer la distance

Pour 15 euros seulement, il existe des adaptateurs USB qui vous permettent d’accéder rapidement à un disque dur d’ordinateur démonté sans devoir l’installer dans un PC. Ces adaptateurs disposent de leur propre alimentation électrique et conviennent aussi bien à l’ancien standard PATA/IDE qu’à l’interface SATA.

Avec l’aide d’un tel adaptateur, vous pouvez par exemple accéder à vos anciennes données sans devoir installer le disque dur dans votre PC ou Mac actuel. Il suffit de sortir l’ancien disque dur de l’armoire et de le brancher sur le PC. Son boîtier reste fermé et vous n’avez même pas besoin de le redémarrer. Car ces adaptateurs fonctionnent en principe de la même manière que l’électronique d’un disque dur externe.

Également pratique : si votre ordinateur portable est sous garantie, il suffit de démonter son disque dur, de le brancher sur un autre ordinateur à l’aide d’un adaptateur et de graver un DVD de sauvegarde. En effet, en cas de problème, le service après-vente met très souvent un nouveau Windows dessus.