Vous créez de longs messages ou de longues pages dans WordPress ? Lorsque vous ajoutez une table des matières, vous permettez aux visiteurs de trouver plus facilement les points précis qu’ils souhaitent lire. Après tout, environ 43 % des lecteurs parcourent le contenu d’un site web.

La mise en place d’un tableau de contenu dans WordPress ne fera que faciliter la recherche de certains points pour ces personnes. Et il est possible que vous puissiez améliorer la réputation de la marque en facilitant l’expérience des visiteurs.

Dans ce tutoriel, je vais vous montrer comment ajouter une table des matières à votre article et à vos pages dans WordPress. Il s’agit d’un complément rapide qui simplifiera l’affichage de vos contenus les plus volumineux aux yeux des visiteurs.

La plupart des plugins de table des matières utiliseront les en-têtes de votre contenu. Cela signifie que les en-têtes vous aideront à créer une liste de contenu ainsi qu’à écrire du contenu qui tue.

Qu’est-ce qu’une table des matières ?

Une table des matières (TOC) est une liste du contenu qui se trouve au début du contenu écrit. Elle est destinée à aider les lecteurs à trouver le contenu qu’ils recherchent en temps utile. Il s’agit notamment de chapitres ou de sections qui se trouvent dans l’ouvrage.

Dans certaines circonstances, comme les rapports scientifiques, ceux-ci peuvent également contenir une brève description de la section.

L’objectif est d’aider les lecteurs à trouver le contenu qu’ils recherchent de la manière la plus simple possible. Le contenu qui contient un COT finit par avoir un aspect plus professionnel, c’est pourquoi il constitue un ajout formidable à la plupart des blogs.

Comment utiliser la table des matières facile

Aujourd’hui, je vous montre un peu ce qu’une table des matières facile peut faire pour vous. Il s’agit d’un plugin WordPress pour le contenu qui analysera les en-têtes de vos articles et de vos pages pour construire une table des matières adaptée à votre site. Vous pouvez également choisir de l’activer ou de le désactiver pour certaines pages ou certains articles.

En relation  Comment placer des histoires audio avec des images dans WordPress

Si vous choisissez de présenter le tableau selon la structure hiérarchique, il adaptera les sous-titres pour en faciliter la lecture.

Étape 1 : Création d’une table des matières standard

Commençons par installer et activer le plugin “Easy Table of Contents”.

Allez dans Paramètres et cliquez sur “Table des matières”.

Choisissez les éléments que vous souhaitez que la ToC facile prenne en charge. Pages est sélectionné par défaut, mais vous pouvez ajouter la fonction à une variété de matériel.

Il est important de noter qu’Easy ToC a également une prise en charge intégrée pour une variété de types de messages personnalisés.

Choisissez si vous voulez que le plugin s’insère automatiquement. Cela signifie que le plugin créera une table de ces types de contenu spécifiques sur votre site web.

Ensuite, sélectionnez la façon dont vous souhaitez que le tableau apparaisse sur le site. Cela comprend des éléments tels que la position, l’étiquette du tableau, les couleurs personnalisées et d’autres éléments.

Lorsque vous avez terminé la personnalisation, cliquez sur le bouton “Enregistrer les modifications” en bas de l’écran.

Comme j’ai coché la case pour ajouter automatiquement la table des matières à “Pages”, elle s’affichera lorsque le nombre d’en-têtes aura été détecté.

Chacun des en-têtes de la TdC est cliquable, ce qui signifie que les utilisateurs sont amenés à ces points spécifiques du contenu lorsqu’ils cliquent.

Étape 2 : Création d’une table des matières flottante

Et si vous vouliez faire flotter la table des matières de chaque côté du poste ou de la page ? C’est alors que la liste se déplace avec le visiteur au fur et à mesure qu’il parcourt la page dans le contenu lui-même.

Il s’agit d’une modification rapide des paramètres, et vous avez peut-être déjà vu cette fonction.

En relation  Comment afficher un widget d'archives mensuel dans WordPress

Dans l’écran des paramètres de la table des matières, sélectionnez le côté que vous souhaitez voir apparaître dans l’option “Float” de la TdC.

Après avoir enregistré les paramètres, le tableau flottera dans votre contenu.

Étape 3 : Utilisation de Easy ToC comme widget latéral

Que faire si vous ne souhaitez pas créer automatiquement une section de table des matières dans votre poste ou vos pages ? Peut-être souhaitez-vous utiliser un widget de la barre latérale de WordPress à la place.

Si vous rendez ce widget collant, la TdC suivra alors l’utilisateur dans son défilement. J’y reviendrai dans un instant. Mais d’abord, mettons en place le widget de la barre latérale pour votre table.

Allez à la rubrique “Apparence” et cliquez sur “Widgets”.

Faites glisser et déposez la “Table des matières” dans une barre latérale.

Donnez un titre au widget si vous le souhaitez. Celui-ci apparaîtra dans la barre latérale du site, mais il est totalement facultatif.

Cliquez sur le bouton “Enregistrer” du widget.

Vous trouverez votre table dans l’encadré.

Note : C’est probablement une bonne idée de ne pas ajouter automatiquement le ToC dans les paramètres si vous prévoyez d’utiliser le widget. Cela réduira la confusion et sera plus agréable si vous n’avez qu’une seule table des matières visible.

Félicitations pour avoir appris à utiliser le plugin Easy Table of Contents pour WordPress.

Fabrication d’un gadget flottant collant

Si vous disposez d’un contenu exceptionnellement long, vous pouvez garder le tableau en vue en le transformant en un widget flottant et collant.

Cela signifie que la table des matières est visible pour le lecteur, quelle que soit la longueur de son défilement.

En réalité, le widget flottant et collant n’est qu’un moyen d’améliorer l’interaction avec l’utilisateur. Si vous proposez une interface facile à utiliser, il peut améliorer la façon dont les visiteurs voient le site. Il peut même transformer des lecteurs occasionnels en fans de votre contenu.

Créer un widget collant n’est pas si difficile. Avec des plugins comme Q2W3 Fixed Widget, il suffit de cocher une case et d’enregistrer. C’est littéralement aussi simple que cela après avoir installé le plugin.

En relation  Comment ajouter facilement des effets d'agrandissement d'image dans WordPress

Plugins supplémentaires à envisager

Easy Table of Contents est un excellent plugin avec plusieurs options personnalisables. Cependant, ce n’est pas la seule façon d’ajouter un ToC à votre site web. WordPress dispose de milliers de plugins parmi lesquels vous pouvez choisir, vous pouvez donc parier qu’il existe des alternatives.

Voici quelques autres plugins que vous pourriez envisager.

Table des matières du CM

La table des matières du CM est un peu différente de celle que j’ai présentée ci-dessus. Elle utilise davantage de raccourcis pour afficher la table des matières dans votre contenu. Si vous payez pour la version pro du plugin, vous bénéficiez de diverses options de personnalisation, y compris une prise en charge de plusieurs pages.

Table des matières abrégée

Un autre plugin dont les fonctionnalités sont un peu basiques est le plugin Shortcode Table of Contents. Bien que vous puissiez personnaliser un peu le shortcode pour obtenir une jolie table des matières, il manque beaucoup de la flexibilité des deux que j’ai mentionnés ci-dessus.

Cependant, il est assez basique et pas si difficile à utiliser.

Ajoutez votre table des matières dès aujourd’hui

L’ajout d’une table des matières à votre poste ou à vos pages aide les visiteurs à trouver les points exacts qu’ils veulent lire. C’est une fonctionnalité tellement utile que de nombreux sites web de premier plan l’ont intégrée à leur développement.

Il peut également faire preuve d’un niveau de sophistication et de professionnalisme qui pourrait séparer votre contenu de celui du concours.

N’oubliez pas que certains postes peuvent ne pas avoir besoin de COT et que dans ces cas, il peut sembler ridicule qu’un article très court en ait un. Vous devez donc vous assurer que vous ne les ajoutez qu’à des contenus plus longs.

Quels plugins utilisez-vous pour accentuer votre contenu pour les lecteurs ? Combien d’en-têtes utilisez-vous dans les longs morceaux de contenu de votre site web ?